Thérapie cognitivo-comportementale (TCC)

​​​​​​​

La thérapie cognitivo-comportementale a été développée dans les années 60 par A . Beck qui a été influencé par A . Ellis. Alors qu'avant cette période , la science s 'intéressait essentiellement au  comportement visible de l'être humain, A. Beck a développé la  thérapie cognitive.

Le modèle de la TCC suppose que des troubles comme la dépression, l'anxiété, la toxicomanie, etc... sont entretenus et exacerbés par des schémas de pensée dysfonctionnels. Notons que « cognition » est ici synonyme de « pensée ».

En TCC, les schémas de pensée dysfonctionnels sont au centre de l'attention. Il s'agit d 'une méthode particulièrement efficace dans le traitement des troubles anxieux et dépressifs.

​​​​​​​En TCC, le procédé de traitement est choisi en fonction de l'indication thérapeutique, c.à.d. qu'on travaille davantage sur le plan comportemental ou sur le plan cognitif, voire sur les deux en parallèle.

Au centre de la thérapie cognitive se situe la prise de conscience des pensées dysfonctionnelles et la recherche de pensées alternatives aux pensées automatiques négatives ( « restructuration cognitive » ) afin de pouvoir changer les schémas de pensée non-adaptés qui se situent davantage en profondeur. 

TCC-(1).jpg
La TCC est basée sur l'hypothèse que les pensées, les émotions et les réactions comportementales interagissent et s'influencent mutuellement.
Ainsi, la manière de penser détermine nos émotions ainsi que nos comportements et vice-versa. 

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience et recueillir des statistiques sur les utilisateurs. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez cet usage de cookies